Les flashcards

Qu'est-ce qu'une flashcard ?

Une flashcard désigne une fiche constituée de 2 faces :

  • un recto comportant une question ou un exercice ;
  • un verso comportant la réponse ou la solution.

Les flashcards sont très répandues dans le monde anglo-saxon et en Europe de l'Est. Elles le sont beaucoup moins dans le monde francophone. Le terme de flashcard est souvent traduit par carte-mémoire, mais cette traduction ne parait pas adéquate. Une meilleure traduction serait test de révision.

L'objectif d'une flashcard est de pouvoir se tester, ou plus précisément de pouvoir auto-évaluer ses connaissances.


Pourquoi c'est efficace ?

Les flashcards sont efficaces car elles sollicitent un principe fondamental et incontournable de la mémorisation : le principe du rappel actif, également connu sous le nom de principe de restitution ou principe du feedback.

Le principe est le suivant : la mémorisation est optimale lorsque nous faisons l'effort de nous souvenir. Se rappeler activement surpasse toute autre méthode passive, quelle qu'elle soit : lecture, visonnage, surlignage. Notez bien que j'ai dit surpasse et non pas remplace, car la mémorisation commence toujours par une méthode passive. Mais elle doit se poursuivre par des méthodes actives : répondre à une question sans regarder la réponse, réciter du texte sans regarter la source. La méthode active sollicite notre attention et nécessite une recherche dans notre mémoire.

Les flashcards sont à ce sens une méthode active, car elles nous obligent à devoir répondre à des questions ou à résoudre des exercices sans aucune aide. Elles se rapprochent fidèlement des conditions d'une épreuve d'examen ou de concours. C'est qui en fait un excellent outil pour mémoriser sur le long terme et créer des automatismes.


Les supports

Il existe 2 types de supports pour les flashcards :

  • Le support physique. Il permet d'écrire les informations nécessaires sur du papier ou des fiches cartonnées.
  • Le support digital. Il permet de taper ou d'insérer les informations directement dans une application à partir d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un smartphone.

Quel support choisir ?

De manière générale, si vous pouvez utiliser un support digital, faites-le car les révisions peuvent être suivies et automatisées facilement.

Le support digital convient parfaitement pour les disciplines nécessitant uniquement des lettres ou des chiffres, sans autre syntaxe particulière. Ces caractères sont par défaut sur tous les claviers, et donc la création des fiches est simple et rapide.

Cela concerne en particulier les étudiants et professionnels en formation dans les domaines suivants :

  • Lettres ;
  • Droit ;
  • Sciences humaines et sociales ;
  • Sciences politiques ;
  • Administration d'Etat, territoriale et hospitalière ;
  • Langues ;
  • Informatique et numérique.

Pour les matières ayant recours à des dessins ou à de la syntaxe scientifique, il y a 2 possibilités :

  • Utiliser uniquement des flashcards physiques ;
  • Utiliser des flashcards digitales et physique de manière hybride ou complémentaire.

Les flashcards physiques

Les flashcards physiques sont très faciles à concevoir. Elles sont idéalement au format A5 (une feuille A4 pliée en 2) ou A6 (une feuille A4 pliée en 4).

Comme conseillé par le blog des sherpas, si vous voulez faire des fiches durables :

  • Achetez des fiches cartonnées (les fameuses fiches bristol) ;
  • Optez pour des fiches avec des bouts arrondis, pour éviter de les corner et de les abîmer avec le temps.

Pour des fiches A5 classiques, on peut opter pour la marque Exacompta. Ce sont des fiches blanches à petits carreaux, non perforéees et à bouts droits.

Pour des fiches plus modernes, pouvant être facilement numérisées via smartphone grâce à l'application Scribzee, on peut opter pour les fiches A5 petits carreaux de la marque Oxford.

Les flashcards physiques permettent de créer tout type de flashcard. Mais elles présentent un inconvénient majeur : il est difficile de simuler des révisons au hasard et de suivre l'assimilation de chaque test de révision. Cet inconvénient n'existe pas pour les flashcards digitales.


Les flashcards digitales

Il existe principalement 2 types d'application de flashcards :

  • Les applications permettant de créer uniquement des flashcards ;
  • Les applications hybrides permettant de prendre des notes et de créer des flashcards.

Applications de flashcards

Anki. Application gratuite disponible sur Windows, Mac, Linux et Google Play. Application à 25 $ sur l'App Store.

OptiLeague. Application en ligne. 24€/an. A la différence d'autres applications, on ne se base pas sur des algorithmes stricts de répétition espacés, mais on propose la répétition sous une forme plus flexible et plus diversifiée.

The Mnemosyne Project. Application gratuite disponible sur Windows, Mac, Linux et Google Play.

Quizlet. Application en ligne également disponible sur Google Play et sur l'App Store. 3 formules : gratuit, 36€/an et 48€/an.

Brainscape. Application en ligne également disponible sur Google Play et sur l'App Store. 2 formules: gratuit et 5$/mois.

Cram. Application en ligne également disponible sur Google Play et sur l'App Store. Version gratuite et payante (prix non connu).

Mem.dev. Application en ligne uniquement pour les développeurs. 10$/mois.

SuperMemo. Application en ligne également disponible sur Windows, Google Play et l'App Store. Uniquement pour apprendre du vocabulaire en langues vivantes. 9,90€/mois.

Scribzee. Application gratuite disponible sur Google Play et sur l'App Store. Permet de scanner des flashcards physiques qui sont compatibles avec l'application.


Applications de prise de note et de flashcards

LearnItFast. Application en ligne gratuite.

NimbleNotes. Application en ligne. 3 formules : gratuit, 29$/an ou 49$/an.

RemNote. Application gratuite disponible sur Windows, Linux, Mac et sur Google Play.


Les pièges à éviter

La plupart des plateformes de flashcards digitales permettent de ré-utiliser des flashcards déjà toutes faites. La tentation est grande de se dire que l'on gagne un temps précieux ainsi. Mais, sauf exception, cette technique est illusoire car on ne gagne pas vraiment de temps. Le processus de mémorisation doit être actif. Faire ses propres flashcards permet de commencer l'apprentissage et d'effectuer la première série de rappels actifs. Donc privilégiez vos propres flashcards autant que possible.

Faire des flashcards est une activité solitaire. Mais pour faire de bonnes flashcards, encore faut-il savoir quelles sont les bonnes questions à se poser (celles à inscrire au recto des fiches). C'est la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à solliciter un professeur, un mentor ou une personne qui connait la discipline que vous étudiez et qui pourra vous aiguiller sur ce qu'il est fondamental de retenir.